Développement Durable

Marion DENIS
03 25 71 39 50
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Pour toute demande
spécifique, merci de
prendre rendez-vous.

Espaces Verts

Depuis 2008, les espaces verts de Sainte-Savine sont gérés de manière raisonnée. Ils ont été classés en 3 catégories, du plus « horticole » au plus « naturel ». À chaque type d’espace correspond un protocole d’entretien particulier qui permet d’offrir aux citoyens un cadre de vie varié et respectueux de leur environnement. Les grands principes : suppression des traitements chimiques, baisse de la consommation d’eau, favoriser la biodiversité.

Télécharger la plaquette d'information sur la gestion des espaces verts >>>

Trois catégories d’espaces verts :

  • Jardin structuré fleuri : la nature est maitrisée, le végétal est architecturé (exemple, Parvis de l’église).
  • Jardin d’accompagnement : les végétaux sont souvent en forme libre, l’intervention des jardiniers est moins visible. La diversité végétale permet de créer des réservoirs de faune et de flore (exemple, Chapelle du Parc).
  • Espace naturel : les herbes se développent librement. Certains espaces ont des fonctions écologiques et favorisent la biodiversité (exemple, Parc de la Noue Lutel).

Quelques réponses à vos questions :

Pourquoi certains espaces publics ne sont plus désherbés ?

Depuis 2009, la décision de ne plus utiliser aucun désherbant ni produit phytosanitaire a été adoptée par la municipalité pour limiter les effets indésirables sur la santé des habitants et du personnel.

Comment peut-on désherber sans désherbant ?

Le moyen le plus effi cace reste le désherbage à la binette. Il est aussi possible d’utiliser l’eau bouillante de cuisson, mais ce moyen appauvrit le sol, tue la micro-faune et la microflore.
> Conseil : Désherbez après la pluie.

Que faire si de grandes herbes poussent sur le trottoir devant chez moi ?

Il est de la responsabilité de chacun d’assurer l’entretien de son trottoir. Ainsi, vous devez retirer les plantes indésirables et vous assurer du bon écoulement de l’eau dans le caniveau.

Pourquoi la pelouse près de chez moi n’est-elle plus tondue chaque semaine ?

Les coupes moins fréquentes et les coupes hautes de l’herbe évitent un dessèchement trop important des pelouses. Les prairies sont fauchées ou broyées. Il n’y a pas de désherbage ni d’arrosage. La fl ore et la faune du sol peuvent ainsi se développer sans contrainte en favorisant la biodiversité. Les allées des parcs sont peu à peu remplacées par des allées enherbées.

Pourquoi les plantations ne sont-elles plus les mêmes qu’avant ?

Depuis 2009, 5.000 vivaces et graminées ont été plantées dans les jardins publics pour remplacer les plantes saisonnières que nous jetions deux fois par an. Ces espèces, résistantes à la sécheresse et au gel, et plus adaptées à notre sol, sont aussi moins gourmandes en eau.

Pourquoi trouve-t-on des paillages sur les massifs ?

L’ ajout d’une couche minérale ou végétale sur le sol autour des plantations permet de réduire notablement les arrosages et de préserver le sol des fortes intempéries. Le soleil ne chauffe plus directement la terre et ne fait plus s’évaporer l’eau. De plus, le paillage permet d’empêcher ou de retarder la pousse des herbes indésirables.
> Conseil : Vous pouvez acheter des paillages tout prêt (écorce de pin, pierre de lave, chanvre broyé,…) ou le réaliser vous-même en utilisant des matériaux de récupération : de la paille, des pots de fl eurs en terre ou des tuiles concassées, des cailloux, de l’ardoise, et également les déchets verts de votre composteur après 6 à 8 mois de maturation.