sam. 04 juin

|

Art Déco

Exposition Frank Margerin "Faites du rock avec Lucien"

Venez découvrir l'univers de Lucien, personnage emblématique du dessinateur Frank Margerin dans une exposition unique !

Aucun billet en vente
Voir d'autres événements
Exposition Frank Margerin "Faites du rock avec Lucien"

Heure et lieu

04 juin, 10:00 – 18 juin, 18:00

Art Déco, 70 Av. du Général Gallieni, 10300 Sainte-Savine, France

À propos de l'événement

Né en 1952 à Paris, Frank Margerin étudie pendant cinq ans à l’École des Arts Appliqués. Il en sort avec les diplômes de laqueur et de dessinateur textile ! En 1976, il rencontre Jean-Pierre Dionnet, l’allumé rédacteur en chef de Métal Hurlant, qui lui donnera sa chance. Bingo ! : ses premières planches, Simone et Léon, paraîtront dans le n°6 de ladite revue.

En 1978 son premier album « Frank Margerin présente », paraît aux Humanoïdes Associés. Par la suite, il alimente les pages d’hebdos et de revues comme Viper, Phosphore, Rigolo… Puis, très vite, Frank Margerin devient omniprésent, ses illustrations sont partout : pochettes de vinyles, affiches de concerts, de films, festivals, etc. Mais c’est surtout le personnage de Lucien qui devient le héros emblématique de l’auteur. Et en 1992, c’est la consécration, Frank Margerin remporte le jackpot en étant couronné Grand Prix du festival de BD d’Angoulême. Frank Margerin n’a jamais cessé de publier des albums, il continue à alimenter le mensuel Fluide Glacial jusqu’en 2008. De nouveaux albums de Lucien nous invitent à poursuivre les aventures de ce héros devenu quinquagénaire.

Lucien, l’alter ego de Frank Margerin, apparait en 1979 dans l’album Ricky banlieue. Guitariste dans le groupe de rock « Ricky Banlieue », fils de Français moyens un peu ordinaires, Lucien habite Malakoff. D’abord personnage secondaire, un peu grassouillet, affublé de rouflaquettes, Lucien affine son style, prend son envol et devient le protagoniste au coeur tendre que l’on connaît. Spécialiste des galères, Lucien fait naître l’expression « plan à la Margerin ». 

Son côté anti-héros lui attire rapidement la sympathie des lecteurs et il devient l’emblème de toute une génération post-yéyé. Lucien est un héros idéaliste qui traverse les années sans prendre une ride. Il est touchant et a maintenant pris une dimension universelle.

Partager cet événement