COUV NUMERIQUE_projet_PO_public.png

La Ville rend public son projet de territoire 2020 > 2026.

Il s’inscrit dans une démarche de transparence de l’action publique et d’une volonté de la Municipalité de co-construire les projets structurants avec les acteurs du territoire : habitants, acteurs institutionnels, de la vie économique, associative et sportive.

L’ambition : imaginer et construire ensemble la Ville de demain.

Histoire de Sainte-Savine

Sainte-Savine, chef-lieu de canton, a grandi à l’ombre de Troyes mais n’en a pas moins sa propre histoire. À l’époque préhistorique, le territoire de notre commune est habité par les Celtes (ou Galls) avant qu’ils soient refoulés par les envahisseurs désignés sous le nom de Belges. La Gaule était déjà riche et les Tricasses vivaient nombreux sur notre sol. Savinien, jeune Grec né à Samos, vint dans les gaules et en 271 s’installa à Foi-Cy pour y accomplir son apostolat. L’empereur Aurélien le poursuivit au village de Rilly (actuellement Rilly-Ste-Syre) où un soldat lui trancha la tête.

Savine, la sœur de Savinien, ne se consolant pas de l’absence de son frère, entreprit le voyage des gaules. En apprenant la mort de Savinien à un mille de Troyes, elle défaillit et mourut. Ragnégisile, Évêque de Troyes, ayant une véritable dévotion pour elle, y fit édifier au 7e siècle, un oratoire, autour duquel se construisit le village de Sainte-Savine, à l’emplacement de l’église actuelle. Pendant les guerres de religion, les récoltes du finage de Sainte-Savine seront ravagées, les maisons incendiées, des pillards rançonneront les habitants. L’église actuelle de Sainte-Savine date de cette époque (1540).

 

Avant la Révolution, la paroisse est sous l’obédience de l’abbaye de Montier La Celle.
Les habitants, laboureurs, manouvriers ou vignerons constituent une population de 372 habitants qui possède une école. Le 17 mars 1789, les habitants âgés de 25 ans, inscrits au rôle des contributions prirent part à l’élection des députés à l’assemblée préliminaire du Tiers Etat pour le baillage de Troyes. Ils désignèrent pour les représenter Jean MOSLE et Basile PAYN qui après la Révolution devinrent respectivement le 19 janvier 1790 Maire et Procureur de la Commune.

 

Sainte-Savine est riche d'une histoire marquée par l'essor de bonneterie dès le 19ème siècle. Cela s'est traduit par la création d'entreprises qui ont contribué à la prospérité de la commune. Avant l’essor des zones péri-urbaines des années 60, Sainte-Savine était la 2ème ville du département. Aujourd’hui, Sainte-Savine compte 10 575 habitants (au 1er janvier 2017), sur une superficie de 759 hectares. Pour desservir toutes les habitations, environ 59.000 mètres de voirie sont nécessaires. 2.676 élèves sont scolarisés dans les différents établissements + de 700 élèves dans le primaire, 700 dans les collèges et 1.200 aux lycées.

Les Maires de Sainte-Savine

  • Mosle Jean 1790-1793

  • Pimbert Claude 1793-1799

  • Damoiseau Claude 1799-1800

  • Josse Pierre 1800-1801

  • Mosle Jean 1801-1811

  • Debreuil Patris 1811 6 mois

  • Mosle Jean 1811-1813

  • Lebrun Louis 1813-1814

  • Collot Claude 1814 6 mois

  • Lange Louis 1814-1815

  • Bodie Jacques 1815-1826

  • Boutard Etienne 1826-1830

  • Gris René 1830 1837

  • Janet Jacques 1837-1875

  • Bardot Nicolas 1875-1876

  • Piat Nicolas 1876 6 mois

  • Bardot Nicolas 1877-1878

  • Piat Nicolas 1878 6 mois

  • Chaperon Pierre 1878-1881

  • Piat Nicolas 1881-1888

  • Diderot Michel 1888-1892

  • Bizot De Charmois P. 1892-1893

  • Blanche Pierre 1893-1896

  • Laroche Eugène 1896-1904

  • Berniolle Raymond 1904-1929

  • Payeur Achille 1929-1930

  • Prin Marcel 1930-1939

  • Barbuat Henry 1939-1944

  • Thierry Gabriel 1944-1971

  • Steffan Paul 1971-1975

  • Boudinet Pierre 1975-1977

  • Girard Maurice 1977-1983

  • Coillot Alain 1983-2001

  • Arnaud Jean-Jacques 2001-2020

  • Magloire Arnaud depuis juin 2020

© 2021 - Ville de SAINTE-SAVINE - FRANCE - Réalisé par le Service communication de Sainte-Savine - Mentions légales

2483